top of page

Les collections

CAROTHÈQUE OCÉANIQUE

Direction les fonds marins à la découverte de la collection de la Carothèque océanique de l’Université de Bordeaux. 

La carothèque océanique de l’Université de Bordeaux est une collection d’archives sédimentaires marines. C’est une collection scientifique vivante puisqu’elle continue d’accueillir des tronçons sédimentaires au fil des campagnes océanographiques. Le matériel est en partie archivé (gardé comme témoin) et en partie analysé (alors voué à disparaître). 

Cette collection est intégrée à l’UMR EPOC (pour Unité Mixte de Recherche et Environnements et Paléoenvironnements, Océaniques et Continentaux). Cette mixité s’illustre par la mise en commun de moyens et de personnel de l’Université de Bordeaux, le Centre National de la Recherche Scientifique, Bordeaux INP et l’École Pratique des Hautes Études. L’UMR EPOC est localisée sur trois sites : Pessac, Talence et Arcachon. La Carothèque océanique se trouve à Pessac dans le bâtiment B18N à Talence.

L’UMR EPOC déploie depuis de nombreuses années un large effort dans l’acquisition et la valorisation d'archives sédimentaires marines. Cette action est soutenue par les moyens mis en œuvre, par les instances nationales et internationales, ainsi que les travaux conduits au sein d’EPOC.

Aujourd’hui, des chercheurs continuent à ouvrir des carottes soigneusement entreposées dans deux réserves du laboratoire. La première, réfrigérée, accueille les carottes les plus sensibles afin d’éviter leur dessèchement et la prolifération de bactéries ou de champignons dans les sédiments qui altèreraient les informations utiles pour l’interprétation de ces archives du passé. La deuxième salle à température ambiante contient des carottes moins sensibles. 

 

L’étude des données de ces sondages permettent de remonter dans le temps et de connaître les environnements marins et leur contexte climatique à diverses époques.

EPOC-Photoroom.png
Universite Bordeaux RVB-01.png

On continue la présentation des collections avec l'optique dès le 20 mai

bottom of page